Renforcement des capacités de gestion des risques de catastrophe et résilience climatique à l’Île-à-Vache

Le projet se développe dans un cadre multisectoriel, avec des activités d’investissement visant à réduire les risques de catastrophe et à améliorer les capacités d’adaptation au changement climatique des communautés de l’île.

Contexte: 

Haïti est exposé à plusieurs dangers naturels, notamment les ouragans, les ondes de tempêtes, les inondations, les glissements de terrain et les séismes à cause de sa topographie et de sa situation géographique sur la ceinture des ouragans dans l’Atlantique. De plus, le pays est situé dans une zone sismique active, dans le croisement de plusieurs failles tectoniques majeures. La vulnérabilité du territoire aux dangers naturels est aggravée par de nombreux facteurs : des taux élevés de pauvreté, une forte densité de population, une dégradation extrême de l’environnement, des infrastructures fragiles et des systèmes faibles de gouvernance. Les dangers naturels entraînent de hauts coûts économiques et sociaux en perturbant le processus de croissance économique, en diminuant les niveaux de vie et en générant des bouleversements sociaux.

L’Indice mondial des risques climatiques (2017) classe Haïti en troisième position parmi les pays les plus touchés (par rapport aux pertes humaines et économiques) en raison d’évènements météorologiques extrêmes pendant la période 1996-2015. On s’attend à ce que le changement climatique aggrave encore plus les risques de dangers hydrométéorologiques en augmentant la fréquence et/ou l’intensité des évènements extrêmes.

L’Île-à-Vache:

L’Île-à-Vache (IAV) est particulièrement vulnérable à l’impact des tempêtes tropicales et des ouragans. La base de ressources marines et terrestres fragile montre des signes d’une dégradation environnementale accrue au moment où les inondations et les tempêtes récurrentes aggravent les conditions socioéconomiques déjà précaires dans les communautés d’IAV. Les capacités de l’écosystème côtier pour maintenir et fournir sa protection normale aux communautés côtières sont menacées, et on s’attend à ce que les impacts liés au changement climatique exacerbent encore plus la dégradation des écosystèmes côtiers d’IAV et des ressources d’eau douce, et réduisent de manière générale la résilience des communautés de l’île.

Objectifs du projet :

Améliorer les capacités des communautés de l’Île-à-Vache et réagir à la variabilité du climat et aux menaces du changement climatique.

Le projet s’inscrit dans le Plan stratégique de développement d’Haïti (PSDH) ; le Plan d’action national d’adaptation d’Haïti et l’accord de soutien pour Haïti dans le cadre du neuvième Fonds spécial de développement (FSD 9).

Résultats attendus de ce projet :

  • capacités accrues du gouvernement central, des autorités locales et des communautés pour planifier la résilience au changement climatique et la gestion des risques liés aux catastrophes (GRC) pour l’Île-à-Vache (IAV)
  • renforcement des capacités pour mettre en œuvre une pêche viable et durable et autres options de moyens de subsistance
  • amélioration de l’accès à l’eau potable et information pour une gestion effective des ressources hydriques
  • accès accru à une électricité efficace et abordable pour les ménages, les entreprises et les services administratifs publics

Le projet consiste en une Assistance technique (AT) incluant :

  • un plan de GRC-adaptation au changement climatique (GRC/ACC), un plan spatial de résilience au climat, un système d’alerte rapide et un programme public d’éducation et de sensibilisation ;
  • un projet pilote de gestion des écosystèmes côtiers et des pêches durables ;
  • des moyens de subsistance durables et une évaluation des opportunités ;
  • la conception du réseau hydrométrique et la formation de techniciens de la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement (DINEPA) et le Comité local de l’eau (CLE) de l’IAV, et un support de conception pour un système de purification d’eau par osmose inverse ;
  • un support pour le suivi de la conception et la construction d’un système pilote de miniréseau ;
  • une formation d’entretien pour les systèmes solaire photovoltaïque et d’éclairage ; et
  • un suivi et une évaluation.

Caractéristiques du projet

Bénéficiaire : gouvernement de la République d’Haïti

Organisme d’exécution : ministère de l’environnement

Coût : 6325 dollars

Renforcement des capacités de gestion des risques de catastrophe et résilience climatique à l’Île-à-Vache. Télécharger la version PDF